METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 7 années

Le cas Vilanòva-de-Magalona

Je reviens sur un fait d’actualité du mois dernier concernant la signalétique bilingue.

Les héraultais en ont tous entendu parler, je vais évoquer l’affaire de Villeneuve les Maguelone et sa signalétique bilingue. Avant tout, un bref retour sur cette actualité s’impose. Donc pour celles et ceux qui ne sont pas au courant, la commune de Villeneuve les Maguelone, petit village à côté de Montpellier dans l’Hérault, a été condamnée par le tribunal administratif de Montpellier pour avoir installé des panneaux bilingues (français/occitan) à l’entrée de la ville.
Comme dans la plupart des villes et villages d’Occitanie, les communes installent une double signalétique avec un affichage en français et en occitan. Ainsi et par exemple, on a à toutes les entrées de Béziers, un double panneau pour Béziers et Besièrs, et dans ce cas Villeneuve les Maguelone et Vilanòva-de-Magalona.

Mais à Villeneuve les Maguelone, un habitant a déposé cette affaire au tribunal et le tribunal lui a donné raison. Quelles sont les raisons évoquées ?
Il semblerait qu’une signalisation bilingue ne réponde pas aux objectifs de la sécurité routière. Oui oui, vous lisez bien aux objectifs de la sécurité routière. C’est-à-dire que le fait de conduire et de lire une signalétique bilingue à l’entrée d’une ville pose un réel problème de sécurité. Ne riez pas, c’est presque aussi dangereux que de téléphoner au volant ou d’être complètement inhibé. En fait si, vous pouvez en rire, parce que cette décision est tellement stupide et déliée de sens que ça discrédite (encore une fois) la justice française.

Car que ça soit en Corse, au pays Basque, en Catalogne, en Guadeloupe et même en Bretagne, il y a partout une double signalétique bilingue qui jusqu’à aujourd’hui ne posait aucun souci de sécurité routière. D’ailleurs je me demande si une fois seulement, un conducteur a eu un accident quelconque en découvrant ou en lisant cette double signalétique.
Cette décision, prise par le tribunal administratif de Montpellier, risque de soulever le même problème dans chacune des régions citées précédemment. Chaque région qui possède une langue régionale la met en avant à travers une signalétique bilingue. Il va y avoir un sacré nombre de panneaux à enlever ou à changer.

En attendant, le maire de Villeneuve les Maguelone a refusé de supprimer son panneau et a fait appel. Une manifestation de soutien a eu lieu le 12 décembre dernier, elle a rassemblé des centaines de personnes venues pour soutenir l’occitan et la signalétique bilingue.
Désormais, on attend la suite de l’affaire !

Double Signalétique
5 Commentaires.
  1. Nicozen dit :

    Anem òc !

  2. tata dit :

    c’est quoi cette magouille de parisien?

  3. GéGé dit :

    Zen >> C’est vraiment devenu ton expression préférée depuis la manifestation 😉

    Tata >> Bé je ne sais pas, mais en tout cas, l’affaire est bien réelle !

  4. tata dit :

    ils sont trop cons, ces cons…. que le panneau soit français ou en occitan, qu’est-ce que ça peut faire. tu lis celui que tu comprends. ils ont qu’à virer tout l’affichage urbain alors. n’importe quoi…. et puis le trou qui a rouspété, s’il est pas content, il a qu’à déménager à paris (ou à montpellier, tiens). au moins, il comprendra les panneaux et nous les cassera plus.
    tata, elle a les nerfs.

  5. RENARD dit :

    Si c’est la double signalisation qui gêne, vous pourrez toujours enlever celle qui est en français.
    Dans ma région (centre) il n’y a pas ce genre de polémique puisqu’il n’y a pas de langue locale.
    Mais, pourquoi ne pas préserver les cultures régionales puisqu’on nous rebat sans cesse les oreilles avec cette France multiculturelle.

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK