METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 8 années

Avatar

Hier soir, j’suis allée avec les comparses Tatave et Raphy voir le film Avatar de James Cameron. Ce film dont on a beaucoup entendu parler avant sa sortie, avec du buzz sur le net pour chacune des nouvelles bandes annonces disponibles. Je partais avec l’envie de voir un bon film mais j’avais quelques doutes, car ça sentait le gros blockbuster américain !
Et pourtant… je reste encore très agréablement surprise par le résultat.

avatar

L’histoire raconte la vie d’un ancien marine qui est immobilisé dans un fauteuil roulant. Il remplace son frère décédé pour partir sur la planète Pandora, où des humains sont déjà en mission et doivent rapporter sur Terre un minerai à forte valeur monétaire. La planète Pantora est peuplé par les Na’vis et afin de communiquer avec eux, l’armée a lancé le programme Avatar qui consiste à mélanger l’ADN humain et l’ADN Na’vi pour créer un corps Na’vi pilotable à distance par des humains. Il se créé une sorte de liaison entre le corps du pilote et le corps hybride Na’vi. Et ce marine retrouve ainsi à travers le corps hybride la possibilité de marcher, courir, sauter… Il rencontre les autochtones et devient un infiltré chez le peuple Na’vi.

Si vous connaissez le cinéma américain, vous imaginerez sans mal la suite de l’histoire…

Allez, accrochez-vous, voici la bande annonce d’Avatar :

Première chose à noter, et ça n’est pas visible sur cette bande annonce, le film est en 3D donc obligation d’acheter sa paire de lunettes à l’entrée.
Alors on a beaucoup discuté de la 3D à la fin du film. Et on trouve qu’elle n’a pas été utilisé à son maximum, les plans ont de la profondeur de champ mais la 3D n’a pas été poussé à son maximum. Il nous a manqué le petit passage où tu vois une flèche qui t’arrive dessus : le bel effet américain… Je pense que les prochains films seront capables d’intégrer la 3D encore plus parfaitement.

Regarder un film en 3D, n’est pas reposant du tout ! Il faut bien 10 minutes pour s’adapter, personnellement j’avais du mal à faire la mise au point parfaite. Et quand on resort de la salle noire, on se rend compte que le film nous a épuisé… Dans un film traditionnel, on regarde mais on a pas besoin de forcer sur les yeux pour essayer de faire des mises au point. En fait, on est obligé de rester dans le film parce qu’on passe son temps à essayer de tout voir, il faut regarder au bon endroit au bon moment, c’est-à-dire là où ça n’est pas flou. Au bout d’un moment, on arrive parfaitement à le faire mais par moment on a mal aux yeux. Et le film dure tout de même 2h30 donc croyez-moi, nos yeux en ont pris un coup. Bref, j’irai pas voir tous les jours un film en 3D, c’est physiquement éprouvant.

Concernant l’histoire d’Avatar, on reste dans le style à l’américaine. Les humains arrivent, ils veulent piller la planète et se font chasser à coup de lances pour repartir sur Terre. C’est un peu l’époque des conquistadors revue à la sauce science-fiction et fantastique. Finalement on revisite un peu la conquête de l’Amérique. Avec des autochtones qui ont leurs rites, leur langue, leur culture, leur aspect physique… comme les indiens, les mayas, les incas. Et ces autochtones rencontrent une autre espèce, l’espèce venue du ciel (les humains), qui débarque pour envahir leurs terres. Tout comme pour la conquête de l’Amérique, les humains qui arrivent sur la planète Pantora, essayent de les instruire, de leur apprendre la langue, de leur donner des biens humains contre leurs richesses… En fait, ils essayent de les civiliser tel qu’est la civilisation humaine terrienne.

avatar-film

Avatar est aussi un film qui suit l’air des actualités d’aujourd’hui. Il aborde d’une certaine manière l’aspect de l’écologie. Car le peuple Na’vi est en totale harmonie avec la forêt et la nature ; ils sont capables de communiquer avec les animaux mais aussi avec leurs ancêtres. La communication se fait grâce à une espèce de connexion synaptique qui relie le corps d’un Na’vi à un animal ou à un arbre de la forêt.
D’ailleurs, la forêt de Pandora m’a beaucoup rappelé l’univers de Miyazaki notamment pour le film Princesse Mononoké. Même les animaux de Pantora avaient un semblant d’air ‘miyazakien’ !

En gros, c’est un bon show à l’américaine… et même pour 8 Euros, je pense qu’il faut le voir au cinéma.

  1. By Alice in Wonderland « Spiced Works on 4 janvier 2010 at 7:33

    […] sera diffusé en 3D comme Avatar, ça tombe bien, j’ai déjà mes lunettes (grâce à Tatave). On retrouvera l’acteur […]

  2. By Alice in Wonderland « Spiced Works on 31 mars 2010 at 11:26

    […] mes belles lunettes. Je redoutais un peu la 3D, j’ai un souvenir un peu mitigé d’Avatar et ses scènes d’actions en 3D. Mais cette fois, peu d’actions et du coup, ce fut […]

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK