METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 6 années

Censure d’affiche

La liberté d’expression dans notre bonne vieille France n’est pas toujours de rigueur ! La censure d’affiche fait encore partie de notre hexagone et cette fois-ci, c’est l’humoriste Stéphane Guillon qui en est victime.

Voici l’affiche en question :
Affiche - Stéphane Guillon

C’est la RATP qui a choisi de ne censurer cette affiche en refusant de la mettre en valeur sur son réseau d’affichage. Les affiches avaient pourtant été posées dans les couloirs, avant d’être arrachées !
L’explication donnée par la RATP : cette affiche diffuse un message à caractère politique ce qui n’est pas acceptable. Le slogan est qualifié de militant : « En mai 2012, Stéphane Guillon s’en va aussi… », une petite référence subtile à Nicolas Sarkozy.

Ce n’est pas la première fois que se produit une censure d’affiche par la RATP, le chanteur Damien SAEZ en avait lui aussi été victime lors de la sortie de son dernier album J’accuse. Certes, les raisons invoquées dans le cas de Damien SAEZ n’étaient pas du tout les mêmes…
Saez - Affiche J'accuse

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK