METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 7 ans

Créer des événements avec Google Tag Manager

Utiliser des événements dans Google Analytics est monnaie courante si l’on veut suivre en détails les clics de ses visiteurs. Un événement va vous permettre de suivre les intéractions des utilisateurs avec votre contenu. Ainsi vous allez pouvoir savoir par exemple combien de fois un document a été téléchargé.

Pour gérer un événement avec Universal Analytics et Google Tag Manager, il va falloir dans un premier temps, définir les balises de suivi dans le Tag Manager. Avec Google Analytics, un événement se définit grâce à 4 types de variables : la catégorie, l’action, le libellé et la valeur. Toutes ces variables restent présentes dans Google Tag Manager.

La catégorie est le premier niveau d’un événement, puis se suivent l’action, le libellé et la valeur. La valeur est facultative et ne peut être qu’une valeur numérique.
Par exemple, vous pouvez définir l’événement de téléchargement d’un document. La catégorie sera Document. L’action sera Télécharger. Le libellé sera le nom du document. La valeur sera équivalente à 1 car le document aura été téléchargé une fois, puis le calcul se fera naturellement en [valeur+1].

Créer les macros définissant votre événement dans Google Tag Manager

Comme pour les dimensions personnalisées, nous allons définir des macros en utilisant un dataLayer. Tout d’abord, vous donnez un nom facilement identifiable à votre macro. Puis vous choisissez comme Type de Macro, la valeur Variable de couches de données (dataLayer en anglais) et vous définissez le nom de la variable que vous utiliserez par la suite dans le code de votre site Internet.
Dans l’exemple du document téléchargé, seul le libellé a besoin d’une macro car il est fonction du nom du document. Il sera donc généré dynamiquement. Tandis que la catégorie et l’action vont rester identiques pour tous les documents.

Evenement et Macro dans Google Tag Manager

Rappel, si vous ne connaissez pas le fonctionnement des macros, balises et règles, je vous invite à lire cet article précédent.

Créer les règles qui vont permettre de tracker votre événement

Il va falloir créer 2 règles qui permettront d’identifier le déclenchement d’un événement.
La première règle permet de suivre les clics qui sont réalisés sur des liens. C’est une règle qui utilise des paramètres prédéfinis dans Google Tag Manager. Vous allez définir que l’événement est égal à gtm.linkClick
regle click tracking

La seconde règle permet d’identifier précisément l’événement qui sera déclenché ; dans notre cas, le clic sur le bouton de téléchargement d’un document. L’événement s’appellera telecharger_document.
regle evenement tag manager

Créer la balise permettant de tracker votre événement

1 – Donnez-lui un nom facilement identifiable car selon l’importance de votre site, vous risquez de vous retrouver avec des dizaines de balises. Il sera alors bien plus simple de les reconnaître.
2 – Dans Type de balise, sélectionnez Google Analytics / Universal Analytics (ou Classic Analytics si vous n’avez pas migrer vers Universal Analytics).
3 – Dans ID de suivi, vous allez insérer votre code de suivi Analytics.
4 – Dans Type de suivi, vous choissirez « Evenement » puisque c’est ce que nous souhaitons tracker. Ensuite, vous allez en-dessous préciser les valeurs que vous souhaitez afficher dans la catégorie, l’action et le libellé. Dans notre cas, la catégorie sera Document et la valeur sera Télécharger. Mais le libellé permettra d’afficher le nom du document donc on va utiliser la macro créée précédemment {{name_doc}}
5 – Et enfin, sur la droite, vous allez choisir la (ou les) règle(s) de déclenchement de votre balise. Ici, on va ajouter les 2 règles créées dans l’étape précédente Click Tracking et Event Télécharger document.
6 – Avant de vérifier le fonctionnement de la balise, n’oubliez pas de publier votre conteneur.

Event and Google Tag Manager

Rajouter un bout de code sur votre site Internet pour identifier l’événement

Il ne reste qu’à ajouter un bout de code sur votre site Internet. Le dataLayer ressemble à :
dataLayer.push({'event': 'telecharger_document', value_document': 'Nom du document'});

Le code incluant le lien HTML possèdera un onclick avec le dataLayer ce qui donne :
onclick = "dataLayer.push({'event': 'telecharger_document', 'name_doc': 'Nom du document'});"

Dans cet exemple, nous n’envoyons que le label de l’événement à partir de la variable name_doc, qui est le nom du document, car les autres données sont directement écrites dans la balise créée dans Google Tag Manager. Si jamais la catégorie et l’action de votre événement doit être gérée dynamiquement, il vous faudra créer une macro par variable à envoyer, et les ajouter dans le code. Voir l’exemple ci-dessous :
onclick="dataLayer.push({'event': 'telecharger_document', 'category_document' : 'Document', 'action_document' : 'Télécharger', 'name_doc': 'Nom du document'});"

Vérifier le fonctionnement d’un event

Pour vérifier qu’un événement fonctionne, vous allez utiliser la fonction « Temps Réel » proposée dans Google Analytics. Au préalable, vous déclencherez l’événement puis vous vérifierez qu’il s’est bien produit et que la catégorie, l’action et le libellé s’affichent correctement.

Temps réel et événement dans Analytics


Le dossier sur la migration Universal Analytics et Google Tag Manager aborde ces différents points :
1- Comprendre Google Tag Manager
2- Configurer son suivi Google Analytics sur Google Tag Manager
3- Mettre en place des dimensions personnalisées via Google Tag Manager
4- Créer des événements avec Google Tag Manager
5- Quelques remarques sur les différences que j’ai pu observé en passant de Classic à Universal Analytics

  1. […] sur Google Tag Manager 3- Mettre en place des dimensions personnalisées via Google Tag Manager 4- Créer des événements avec Google Tag Manager 5- Quelques remarques sur les différences que j’ai pu observé en passant de Classic à […]

  2. […] sur Google Tag Manager 3- Mettre en place des dimensions personnalisées via Google Tag Manager 4- Créer des événements avec Google Tag Manager 5- Quelques remarques sur les différences que j’ai pu observé en passant de Classic à […]

  3. […] sur Google Tag Manager 3- Mettre en place des dimensions personnalisées via Google Tag Manager 4- Créer des événements avec Google Tag Manager 5- Quelques remarques sur les différences que j’ai pu observé en passant de Classic à […]

Les commentaires sont fermés.

Some HTML is OK