METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 7 années

Penser à l’ergonomie de son site Internet

Lors de n’importe quelle refonte de site Internet, il faut repenser l’utilisation de son site à partir des nouvelles évolutions et à partir des évolutions que l’on avait peut-être oubliées…
L’ergonomie est l’étude des relations qui vont se faire entre l’homme et les différents moyens physiques ou non dont il dispose pour travailler. C’est-à-dire que cette étude doit amener à la conception d’outils facilitant les relations entre l’homme et ses moyens de travail. C’est un peu complexe, je vous invite à en savoir plus sur l’ergonomie.

Ce type d’étude s’applique complètement lors de la création d’un site Web ou lors de sa refonte. Et il existe plusieurs points à prendre en compte afin de faciliter la navigation dans votre site.

1 – Sobriété

Un site Web doit être épuré pour renforcer la crédibilité de son organisation visuelle. Ainsi on évitera les « sapins de noëls clignotants » qui attirent le regard vers un objet sans importance. Exit les gifs animés des années 2000.

2 – Lisibilité

  • Choisir un contraste suffisant entre la couleur de fond, le texte et les images.
  • – Se rappeler que lire sur un écran n’est pas agréable et donc prendre en compte la taille du texte, texte aéré et structuré par des titres et des paragraphes.
  • Hiérarchisation des informations : l’information la plus importante doit être en haut de page.

3 – Rapidité

Le temps de chargement doit être le plus infime possible (optimisation du code, des images). Généralement un internaute ne reste pas sur le site si celui-ci ne s’affiche pas au bout de quelques secondes ; il revient en arrière et va se diriger vers un site concurrent. On pensait que la rapidité d’affichage d’un site était un critère important au début des années 2000 avant l’apparition du haut débit, mais aujourd’hui on se retrouve pleinement confronté à ce problème avec l’arrivée des téléphones mobiles surfant sur le net.

4 – Utilisabilité

Le site doit être simple d’utilisation, par exemple un site ecommerce ne doit pas perturber un utilisateur dans sa manière de rechercher une information. Le but étant de l’amener vers un achat, et non pas à découvrir une nouvelle forme de navigation ou d’interactivité.

  • Facilité de navigation
  • La règle traditionnelle des 3 clics : toute information doit être accessible en maximum 3 clics. Exemple : Taper le nom d’un livre dans une zone de recherche / Clic sur Rechercher / Affichage des résultats / Clic sur l’un des résultats / Affichage du détail.

  • Facilité de repérage
  • Mise en place du fil d’ariane (ou chemin de fer) qui permet à quiconque de se situer dans l’arborescence d’un site Internet. Exemple : Musique >> Pop Rock >> Rock Français. Tout comme, le menu doit rester au même endroit avec le même aspect visue let cela peu importe la page du site.

  • Compréhension aisée de l’adresse
  • L’URL de la page doit être suffisamment explicité pour qu’une personne comprenne sur quel site et quelle rubrique, elle se trouve.

5 – Interactivité

  • Liens hypertextes entre les pages internes et externes (ou netlinking).
  • Faciliter des échanges entre webmaster et internautes.
  • Rendre le site vivant à partir de mises à jour, images, vidéos…

6 – Adaptabilité

Offrir la possibilité aux internautes de personnaliser le site. Exemple : permettre d’agrandir la taille de police de caractères.

7 – Accessibilité

  • Respect des normes W3C
  • Songer à l’universalité de l’accès : Cela consiste à adapter le site Internet à tout type d’utilisateur incluant les non-voyants et malvoyants.
  • Compatibilité des navigateurs : Il s’agit de créer un site Internet capable de s’afficher sur différents types de navigateurs (IE, Firefox, Safari, Opera, navigateurs mobiles, etc).
3 Commentaires.
  1. Salut,
    Un très bon article qui présente les principales règles de l’ergonomie …
    Mais un CMS comme Joomla, Drupal, … comporte toutes ses règles !

    Alors toi, oui toi fidèle lecteur de GG … Lis bien ses recommandations pour réaliser ta refonte ou ton nouveau site web !

    Bonnes Vacances GG

  2. Gégé dit :

    Pas du tout mais pas du tout d’accord !
    Les CMS ne sont pas tous optimisés mais vraiment parfois pas du tout. Dès l’instant que tu ajoutes un plugin, add-on à ton CMS, tu es quasiment foutu.
    Simplement parce que (trop souvent) les développeurs de plugins pensent à faire marcher le plugin (on est d’accord c’est la chose essentielle) et oublient d’optimiser leur code. On se retrouve avec des requêtes qui ne servent à rien, qui pompent sur le serveur, et qui ralentissent l’affichage des pages… Niveau ergonomie, un CMS ça ne vaut pas, mais pas du tout un bon petit site codé par soit même.
    Quel newbie cet inconnu…

  3. Merci d’avoir réagi Gégé !
    Il est vrai que les CMS pompent pas mal de ressources mais quand les gens veulent se faire un site web, ils vont soit le faire en HTML soit utiliser un CMS (Joomla dans le plus souvent des cas) ;(
    @ bientôt !

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK