METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 6 années

Film : Tous au Larzac

La lutte du Larzac, une histoire longue de 10 ans (de 1971 à 1981) pendant laquelle des paysans du Larzac ont combattu contre l’extension d’un camp militaire sur leurs terres agricoles.

Je vous avais déjà parle d’un autre documentaire, il y a (déjà) 3 ans, il était réalisé à partir d’images super 8 tournée par les manifestants.

Ce nouveau documentaire, Tous au Larzac, est beaucoup plus professionnel, il s’ancre dans un véritable cadre de diffusion et de production, contrairement au précédent qui paraissait un peu plus amateur.
Tous au Larzac

Dans Tous au Larzac, on retrouve des images d’archives associées à des témoignages des principaux acteurs de la lutte. La vision est différente car on voit les paysans s’exprimer face à la caméra et du coup, en voyant leur visage, on détermine leurs réactions et sentiments selon les sujets abordés.

Bref retour sur la lutte du Larzac qui commence en 1971, ce jour où le gouvernement annonce par l’intermédiaire de son ministre de la Défense Michel Debré que le camp militaire du Larzac doit s’étendre. C’est assez surprenant d’entendre le gouvernement dire que ces petits paysans si peu nombreux qui vivent sur le plateau du Larzac, une terre aride pauvre inintéressante, n’auront pas leur mot à dire dans l’affaire. Ils seront expropriés!
Dès lors commence un combat déterminé contre cette extension, un combat basé sur l’idée de la non violence. Non, les paysans n’utiliseront pas la force pour se faire entendre, ils ne veulent pas entrer dans un duel armée/paysan. Ils se mobilisent avec leurs faibles moyens et signent un serment affirmant qu’ils ne céderont jamais leurs terres. Pour mettre en avant leur combat, ils lancent alors des dizaines d’action : marche à pied sur Paris, lâchage de brebis sous la tour Eiffel, création d’un journal militant, occupation de fermes rachetées par l’Etat, construction de bergerie sans permis officiel, etc. Et des dizaines de comités de soutien pour le Larzac vont naître en France, la lutte aura existé sur le plateau mais aussi à Bordeaux, Paris, Toulouse…

Le documentaire raconte ces 10 années de lutte et les grandes actions qui ont mené à la victoire des paysans. Je me suis intéressée à cette lutte par le biais d’une ancienne collègue qui y avait participé et je me rappelle que c’était toujours très intéressant de la lancer sur le sujet. Elle avait toujours des éléments à raconter, comme l’arrivée de Mitterrand sur le plateau du Larzac envahi par les militants, ce dernier avait évité le lynchage provoqué par des policiers déguisés en civils lui lançant injures et cailloux. C’est d’ailleurs un fait abordé dans le documentaire, tout comme ma collègue me l’avait raconté.

Tous au Larzac est lancé au moment d’une autre lutte pour le Larzac, celle contre le gaz de schiste… Sincèrement, je me demande si l’Etat avait bien réfléchi avant de délivrer des permis pour l’exploitation du gaz de schiste sur le plateau du Larzac. Comme ont-ils pu penser un instant que les paysans, après 10 longues années de lutte contre l’extension du camp militaire, allaient accepter l’exploitation du gaz de schiste ? Ils sont complètement fous !! S’il y a bien un endroit sur les plusieurs lieux choisis par l’Etat qu’il fallait éviter, c’était le Larzac… Le bonhomme qui a signé ça, ne devait pas connaître la lutte de 71-81 !

Allez zou, bande annonce !

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK