METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 5 années

J’ai lu…

le livre A ces cons de français et ces couillons d’occitans de Robert Lafont. J’en parle aujourd’hui car M. Robert Lafont, le penseur résistant occitan, est décédé hier.
A ces cons de français et ces couillons d'occitans

Vous ne le connaissez certainement pas, n’avez jamais du entendre son nom ! Et pourtant il est considéré comme l’un des personnages clés ayant oeuvré et résisté pour l’occitan…
Il a participé à la fondation de l’IEO qui est aujourd’hui implanté dans chaque département et organise des événements pour la langue. Il a participé à la lutte du Larzac de 68 à 74 et a même tenté de déposer sa candidature à la présidence française en 1974. On entend d’ailleurs un extrait issu de l’un de ses discours pour cette présidence dans la chanson Anem òc extraite de l’album Register de Joanda.

Un écrivain penseur qui a sorti beaucoup d’ouvrages dont A ces cons de français et ces couillons d’occitans. Cet ouvrage est en fait une série de 20 lettres qui abordent l’histoire de France vu par Robert Lafont. Un ouvrage qui m’a fait sourire lors de certains passages car je me suis reconnue dans certaines de ses paroles… Un livre sans concession qui donne le ressenti de Robert Lafont de manière brute et ironique.

Chers amis sudistes, je vous le conseille vivement ! Maintenant j’enchaîne sur autre livre de Robert Lafont, Lettre ouverte aux Français d’un Occitan, entre la série des Twilight et quelques BDs.

  1. By Sur ma table de chevet « Spiced Works on 3 janvier 2010 at 10:44

    [...] occitan », j’ai sauté sur un Robert Lafont dont je vous avais déjà parlé ici. Et j’ai donc lu Lettres ouvertes aux français d’un occitan qui date de 1973. Alors [...]

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK
poker tool with hud