METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 7 années

La créativité ?

La créativité ne se contrôle pas… et pourtant qu’est-ce qu’on aimerait !
Dans le milieu de la création, lorsqu’on vous donne un boulot, parfois on vous dit « Je voudrais ça de telle manière avec telles couleurs, de telle taille, avec telle forme ». En général, on a souvent le client qui dit « Je veux le même site que lui (son concurrent) », celui qui veut la même chose que les autres.
Ça a un côté chiant parce qu’on est bridé et on doit faire un truc qui ne nous inspire pas forcément mais au moins on a une première piste de recherche. Et parfois, on vous dit « Quartier Libre », Yattaaaa, cool on fait ce qu’on veut ! On peut partir dans des délires les plus fous, les réaliser en sachant qu’ils ne seront pas validés et faire plein des petites maquettes pour proposer plusieurs 2 ou 3 choix !

Proposer 2 ou 3 maquettes, voilà déjà un vaste programme. Car il y a des moments où le sujet n’inspire rien du tout et là, c’est la panne d’idées…

Parfois, je peux passer une semaine en ayant ce petit email ou ce petit post-it qui dit « Réaliser le visuel de tel truc » et ma réponse c’est « Pour le moment j’ai pas trop d’idée ! ». Un peu de patience, les amis, ça va venir ! Dans un tel cas de la patience, il en faut pour nous (les créateurs) et pour le(s) client(s). Oui, en général, ils ne sont pas trop patients. Et le problème est bien là, si l’idée ne vient pas, on ne créé rien… Enfin si on créé de la m**de !

Personnellement, j’ai ma petite méthode. Pour commencer, un bout de papier, un stylo, on essaye de s’y mettre. Je gribouille, je teste, je jette ma feuille, j’en prends une nouvelle… J’opte aussi pour de la fouille sur le net, des recherches de techniques, de visuels, de formats… Plein de petits tests !
Mais quand ça ne marche pas, ça ne MARCHE PAS, et y a rien à faire ! On peut passer des heures devant sa feuille, son ordi et rien ne sort… Dans ce cas, perso, je n’insiste pas, je sors m’aérer, je vais boire un café, je vais lire le journal, je vais courir ou faire du vélo, je change de dossier, histoire de décontracter les neurones !! C’est le sport de l’esprit !! 🙂

Et parfois soudainement, tu as 5 idées en même temps, il faut tout noter vite vite avant que tu ne les oublies ! Et cette arrivée soudaine d’idées, tu ne l’expliques pas… Tu passes pour un martien auprès des gens qui sont à côté de toi, parce qu’ils ne comprennent pas pourquoi, tu as subitement cette euphorie. A Montréal, certaines personnes m’ont dit que j’étais pas « normale », parce que soudainement j’avais une idée sur quelque chose. En même temps, je ne sais pas quoi leur répondre à part « oui j’ai eu une idée, je la note vite vite pour ne pas l’oublier ».

Et oui les idées, elles arrivent comme ça sans qu’on s’y attende…
Le plus souvent, ça m’arrive en écoutant de la musique et en faisant un truc qui n’a rien à voir avec de la créa ! Je peux être dans le métro ou le bus, être en réunion, marcher, faire les courses… et avoir comme ça un truc qui sort de je ne sais où ! Oui, ça m’est déjà arrivé en réunion, à ce moment de la réunion où le sujet ne t’intéresse pas, tu écoutes d’une oreille et tu gribouilles sur ton bloc note et puis baf… t’as une idée, tu balances des mots, des phrases, des visuels… les collègues à côté de toi se demandent ce qui t’arrive, bref tu passes pour … un abruti/celui qui n’écoute rien de la réunion ?!
C’est pas mal aussi quand ça t’arrive quand tu fais tes courses, que tu cherches un stylo pour noter sur ta liste de courses. Puis de temps en temps, tu ouvres ton sac, tu tombes sur des brouillons d’idées, t’essayes de les déchiffrer parce que tu comprends plus ce que tu avais voulu dire… lol ! C’est un beau bordel, j’en ai partout des papiers volants comme ça.
Alors ces idées peuvent être tout et n’importe quoi : une idée de visuel, une idée de photo, une idée de test pour le référencement, une idée de montage… même une idée culinaire lol ! Hop je sors mon petit calepin, si je ne l’ai pas, j’utilise le brouillon des SMS et je note ! (Le problème du brouillon des SMS, c’est que ça n’est pas visuel alors représenter un truc visuel en texto, c’est un peu chaud lol. M’enfin ça dépanne).

Le plus marquant c’est pour la photo, je marche, je m’arrête et je me dis avec cet angle et celui là, y aurait une belle photo à faire ou je me dis cette lumière est intéressante. Mais bon, la plupart du temps, j’ai pas l’appareil sous le coude et je passe à côté de la photo ! (Oui j’ai aussi l’option du téléphone portable mais excusez-moi, j’aime les grandes définitions qui peuvent s’étendre à des grands formats, pas à des timbres Poste).

Et chez vous, elle vient comment la créa ?

3 Commentaires.
  1. Occitan dit :

    J’ai un peu le même process de créa. Mais en ce moment c’est plus en voiture (vu le temps que je passe dedans) et régulièrement le matin sous la douche.
    Il y a aussi des périodes fastes, où l’on trouve « facilement » la cohérence avec le souhait du client et des périodes creuses où c’est la misère pour sortir une créa sympa.

  2. ince dit :

    bon article ma petite GG !

    Pour moi c’est un peu pareil, ça vient en farfouillant sur le net ou la plupart du temps quand je fais complètement autre chose…

    Pour la photo, je suis comme toi ! Il faudrait que j’ai l’appareil sous le coude à tout instant mais c’est difficile…

    Mais je suis d’accord avec toi, quand cela ne vient pas, c’est dur…

  3. kLm dit :

    juste avant de t’endormir, ça m’arrive souvent… et c’est comme cela que l’on devient insomniaque ! Le coup du « je tente d’écrire mon idée dans le noir moitié endormi » est souvent magique au reveil.

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK