METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 11 années

Les chutes de Montmorency

En allant à Québec, on a pris une après-midi pour aller les voir. Bien entendu, ça coulait pas des masses, c’était tout gelé avec une petite partie non gelée. En hiver, les chutes de Montmorency sont réputées pour l’escalade sur glace…

Chutes de Montmorency


Encore une fois, cette visite s’est tranformée en aventure et en gags à volonté.

Première péripétie : Trouver les chutes
En bons étudiants, nous sommes partis à Québec sans carte avec juste pour infos les panneaux routiers et vu les distances qui séparent les villes, y en a un tout les 100 kms.
Donc il a fallu s’arrêter toutes les 15 mns pour demander notre chemin. Une fois dans une station essence puis à des passants… On est tombé sur un petit jeune qui nous a bien aiguillé en nous disant de prendre cette route et de la suivre tout le long le fleuve…
Je crois que c’était la meilleure façon pour nous expliquer la route à prendre car quand on nous dit : « Allez en direction Québec, puis prenez le pont, puis la sortie du boulevard Henri IV », on s’en sort jamais !

Deuxième péripétie : Escaliers fermés
On arrive enfin sur place après une heure de route alors que c’était à un petit quart d’heure. On se garre et on s’approche, on fait des photos… C’était bizarre de voir ces chutes, ça coulait mais en bas y avait une grosse calotte de glace gelée… Ça faisait une grosse bosse !
Et on a vu des escaliers pour descendre à proximité des chutes. On s’approche et y avait un petit cadenas pour montrer que c’était fermé car les marches étaient toutes gelées.
Même pas peur, on saute la barrière et on descend les marches gelées… On a failli se foutre en l’air plusieurs fois, mais on a réussi à arriver en bas.

Escaliers des chutes de Montmorency
Les escaliers gelés

Troisième péripétie : Escalade de la calotte
Pour ne pas être descendu pour rien, on a voulu s’approcher un max des chutes. On a donc commencé à monter la calotte de glace qui en fait était un très gros glaçon. Avez-vous déjà essayé de marcher sur des glaçons ?
C’est assez compliqué … Euh c’est même impossible !
On a donc grimpé, on a galéré pour pas tomber et arriver en haut, on a essayé de faire quelques photos… Mais ensuite, il a fallu redescendre !
Seul moyen pour le faire, glisser sur le cul pour arriver en bas. Mais bon, on n’était pas équipé pour faire des glissades, juste un petit jean. Du coup, on s’est raclé les fesses sur la glace…
Le plus marrant c’était la Lilie qui était coincée en haut, qui criait ou plutôt couinait car elle pouvait pas descendre. RM a du la pousser gentillement sur le côté pour qu’enfin elle glisse !

La calotte des chutes de Montmorency
La calotte de glace (sur la droite)

2 Commentaires.
  1. lilie dit :

    Dis donc tu te moques de moi! moi j’ai pas eu de bleu en tout cas, pas de bobos non plus. La bas on pouvait pas etre tout nu sur la plage.Mal équipé chaussures glissantes, pantalon d’été aie aie ou ouchs

  2. GéGé dit :

    Hey oui la Lilie, tu couinais comme une belette sur le glaçon là-haut… T’avais peur hein !! Tu faisais pas la maligne en tout cas… 😉

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK