METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 8 années

Musique, Internet et artistes internationaux

Petite réflexion personnelle sur la musique et les tournées musicales depuis quelques années…
Il y a 5 ans, on ne pouvait assister qu’à très peu, voire aucun concert intéressant dans notre région languedocienne. Il y a 5 ans, il n’y avait qu’une seule « grande salle » : le Zénith de Montpellier ! Oui je dis « grande salle » parce qu’on se rend compte qu’elle est trop grande pour des petits artistes et trop petite pour de grands artistes (maxi 6300 places – mini 1910 places). Et je dis « il n’y avait qu’une seule grande salle » car la mairie de Montpellier fait construire un Bercy Méditerranée, ce qui signifie à nous les mégas tournées en 2011.

Un artiste qui fait sa première tournée aura du mal à remplir 2000 places et un artiste international n’est n’était même pas intéressé par 6000 places. Heureusement pour les petits artistes, il y a le Rockstore. Enfin, je me rends compte aussi que « petit artiste » signifie artiste ayant eu un succès populaire avec ou moins un album, du genre : Grégoire, les Fatals Picards…
Pour les autres artistes, qu’on qualifiera de mini artistes, il n’y a pas de place dans ces salles et je parle en connaissance de cause, croyez moi, trouver un concert, ça nécessite une patience un acharnement fou !

Revenons à nos moutons, quand j’étais au lycée, il n’y avait pas de possibilité de voir des concerts sur Béziers. Il fallait systématiquement aller à Montpellier. Et autant que je me souvienne la programmation restait très traditionnelle, c’est-à-dire artistes nationaux qu’on voit à la TV et entend à la radio, du genre : Goldman, Bruel, IAM… On ne voyait pas des Muse, des Cranberries ?!

Et bien, cette époque est révolue. Pour information, les Cranberries font une tournée en France, et ils font une halte à Montpellier. Je pensais ça impossible. En cas d’une nouvelle tournée, j’envisageais de les voir à Marseille, Lyon ou Paris : des villes qui jusqu’à présent semblaient mériter le déplacement. Venir à Montpellier pour un petit Zénith ne semblait pas intéressant, trop petit.

Cranberries à Montpellier

On dirait que tout ça est bien fini, Muse a fait une halte à Toulouse cet hiver en plus de Lyon, Paris… Alors je me suis demandée : Depuis quand les artistes internationaux ont-ils décidé de faire des tournées hors des grandes villes européennes ? Pourquoi les Cranberries ont-ils choisi Montpellier ?

Et je ne vois qu’une réponse possible, le manque à gagner par la chute des ventes du disque. Les statistiques ont montré que les ventes de CD avaient diminué mais que les concerts étaient toujours autant visités voire plus qu’avant. En même temps, on découvre plus d’artistes grâce à Internet, écouterions-nous autant de musique au travail s’il n’y avait pas Deezer ?
Vous allez me répondre « Oui », en effet personnellement avec ou sans Deezer, j’écoute de la musique partout mais si Internet, Deezer et toutes les autres plateformes de musique n’étaient pas là, j’écouterai la traditionnelle radio. Traditionnelle radio qui diffuse tous les jours pareils, toujours la même musique et toujours la musique sélectionnée par les majors ! Il y a quelques années, nous étions cloisonnés dans la musique diffusée par les radios, obligation d’écouter ce qu’elle diffusait, aujourd’hui on découvre des artistes inconnus grâce à toute cette diversité. Et il ne faut pas se leurrer le grand acteur de ce changement : c’est Internet !

Je me recentre, donc les artistes internationaux doivent vendre moins de CD et choisissent d’élargir leur tournée pour (peut-être) combler le manque à gagner. (Oui il parait qu’ils ne gagnent pas assez, quand je dis artistes, j’englobe tout). Je ne vois que ça ?? Vous avez une autre idée ?? Sinon pourquoi les Cranberries viendraient à Montpellier ? Ils voulaient peut-être voir la mer Méditerranée lol !

Enfin, je vais commander ma place !! Je ne vais pas louper ça tout de même !!

1 Commentaire.
  1. Gégé dit :

    Ça y est, j’ai mon petit ticket !!

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK