METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 8 années

Retour sur Zimbalam

EDIT du 31/01/14 :
Suite à de nombreuses demandes, je vous invite à lire ce nouvel article qui retrace mes 4 années chez Zimbalam.

Il y a quelques mois, je cherchais un moyen pour mettre en ligne les albums d’un artiste. J’ai fouiné sur le Web pour comparer les différentes plateformes disponibles, j’ai fait appel à une amie avocate pour éliminer les plateformes où les règles n’étaient pas très claires…

Et au final, et après avoir lu et relu toutes les mentions légales et autres contrats, j’ai opté pour Zimbalam.

Je dois avouer qu’une fois son choix effectué, c’est très simple de mettre en ligne les MP3 d’un album sur Itunes, Spotify, Deezer, Fnac
On créé son compte, ça prend exactement 2 minutes. Et on se lance dans la mise en ligne d’un album et là aussi si on a sous la main toutes les informations et supports nécessaires, ça va très très vite. Il faut fournir des MP3 en extra qualité encodé selon la demande, ces MP3 sont ensuite vérifiés par la plateforme. Il faut aussi fournir des informations sur l’artiste, son producteur s’il en a un, avoir la pochette en qualité d’impression 300dpi…

Une fois qu’on a rempli toutes les conditions, on a plus qu’à attendre que la plateforme s’occupe de tout. Après vérification de nos données, ils vont transmettre les MP3 aux différents sites tels que Deezer, Itunes, Vodafone MP3, Fnac MP3

On peut suivre l’évolution des mises à disposition. Je crois que le plus long a été Deezer et le plus rapide la FNAC et Itunes. M’enfin sous 2/3 semaines, toutes les plateformes avaient en vente l’album. Le petit plus de Zimbalam, on a depuis quelques semaines une nouvelle plateforme qui reste incontournable : Spotify.

Ensuite, on a chaque mois les résultats de nos ventes sur Itunes et autres, et les écoutes streaming sur Deezer. On voit le nombre de ventes ou d’écoute par jour, on a un classement du titre le plus téléchargé ou du plus écouté… (Rien encore concernant Spotify, ça reste trop récent).

Je n’ai pas encore testé le reversement des titres vendus. Il faut avoir une certaine somme et en plus certaines plateformes de distribution ne payent pas Zimbalam dans le mois mais sous plusieurs mois… Mais ça n’a pas l’air trop compliqué, on peut avoir une liaison directe avec son compte ou faire tout ça via Paypal.

Bref, pour le moment, rien à redire sur Zimbalam.
J’avais une question concernant Spotify, et la lenteur concernant la soumission de l’album, j’ai eu une ma réponse le lendemain… Et en plus, du coup, j’ai eu comme l’impression que ma demande a été traitée un peu plus rapidement. Quelques jours plus tard, l’album était sur Spotify ! Fruit du hasard (ou pas).

11 Commentaires.
  1. Salut,
    aurais tu plus de précision quand au reversement de l’ argent que tu percois des ventes ? est-ce qu’ il y a un module sur le site dans lequel on doit rentrer notre numéro de compte etc ?
    Merci et merci pour cet article très enrichissant !
    musicalement,

  2. Joneskind dit :

    Merci pour cette mine d’information! C’est très difficile de trouver des informations sur internet pour publ

  3. GéGé dit :

    Alors oui il existe un module intégré au site directement qui te permet de reverser l’argent.

    En fait, la plateforme Zimbalam te fournit tout ! de la soumission au suivi de tes ventes et au reversement des tes royalties !

  4. maxoux dit :

    merci de partager ton expérience !

  5. Aliasfabi dit :

    Merci pour ces excellentes informations qui concordent avec d’autres retours que j’ai pu avoir. Vous faites gagner beaucoup de temps, c’est cool.

  6. steph dit :

    merci la fouine!!!!

    (j espere que tu travaille pas pour zimbaland!!)

  7. Tam dit :

    Pour réponse, non je ne travaille pas pour eux !!

    Mais mon article commence à dater, et je me dis que peut-être les concurrents se sont alignés ?
    Surtout que Zimbalam a largement augmenté ses prix ! C’est même devenu cher !

  8. Emunivers dit :

    C’est vraiment super sympa de ta part de partager ton expérience, l’accès à la distrib est un tel parcours du combattant quand on est en autoproduction… la plupart des sites répondent (ou pas d’ailleurs) sans donner de réponses claires et précises à ce sujet se contentant de nous renvoyer vers les conditions générales (400 pages en chinois…) ou encore autre « noyage de poisson » en tout genre, dur dur !
    En bref, ta démarche est vraiment cool, merci l’ami ! Et bonne continuation dans tes projets.

  9. Phil dit :

    je viens de tomber sur ton post en cherchant des comparaisons entre différents distributeurs et je dois dire qu’il n’y en a pas des masses…
    est-ce que tu es toujours contente de Zimbalam? Je suis en train d’essayer iMusician et je suis assez content, j’ai l’impression qu’ils couvrent beaucoup plus de shops à l’étranger notamment dans l’électro -le style que je produis, donc qui m’importe le plus. Or j’ai l’impression que Zimbalam ne couvre pas tout ce qui est Beatport, Juno Downloads, etc. mais peut-être que je me trompe?
    Comment ca se passe pour les reversements? Y a-t-il toujours une limite?
    Merci d’avance,
    Phil

  10. Philippe dit :

    Bonjour et merci pour te commentaires sur Zimbalam. Mais il commence un peu à dater;
    Qu’en est il aujourd’hui? toujours satisfaite? Je suis sur le point de mettre un album de compo perso en ligne sur Zimbalam et un avis récent sur le fonctionnement du site me serait précieux surtout en ce qui concerne le reversement des royalties. En te remerciant
    Philippe

  11. GéGé dit :

    Bonjour Philippe,

    Je vous invite à lire mon bilan sur Zimbalam après 4 années d’utilisation de leurs services.
    A lire ici : http://blog.spicedworks.fr/zimbalam-tome-3/

  1. […] Pour les intéressés, j’ai fait un bilan après 6 mois d’utilisation de Zimbalam. Tags : Joanda, Musique, […]

  2. By Spiced Works | Zimbalam [tome 3] on 31 janvier 2014 at 9:48

    […] On me pose toujours des questions sur ces 2 articles précédents sur la plateforme de distribution musicale Zimbalam, le premier article qui présentait mon choix entre plusieurs distributeurs numériques et le second qui revenait sur ce même choix qui s’était porté sur Zimbalam. […]

Les commentaires sont fermés.

Some HTML is OK