METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 4 années

Rich snippets, données structurées et SEO

Améliorer le référencement de ses sites sur les moteurs de recherches passe par une optimisation et un suivi constant de nouvelles techniques. Ces moteurs de recherches évoluent perpétuellement et essayent de proposer les résultats les plus pertinents possible en fonction d’une requête de recherche.
Les nouvelles évolutions de Google le montrent bien… Et depuis plus d’un an, Google propose d’intégrer à son code des « balises » permettant de structurer ses données.

Les données structurées et « rich snippets »

Le « rich snippet » est le terme utilisé en langue de Shakespeare, en français on peut le traduire par « extrait enrichi ». En gros, cela signifie qu’une partie du contenu de votre page HTML va contenir des informations supplémentaires et essentielles. Les rich snippets vont permettre de baliser des informations spécifiques à certains domaines ou produits.

En effet, depuis la mise à jour Hummingbird, l’algorithme de Google intègre des notions de sémantique. Alors que jusqu’à aujourd’hui, Google indexait des pages en fonction de séries de mots clés et caractères, aujourd’hui il propose une indexation basée sur le sens qu’apporte les données. Et c’est pour ces données, que l’on va parler de structuration à partir notamment des tags proposé par Schema.org.

Quelques exemples :
La mise en avant de recettes de cuisine avec ci-dessous l’exemple des crêpes.
Rich snippets recette de cuisine
On va pouvoir afficher l’image de la recette de cuisine, les évaluations laissées par les internautes, le temps de cuisson…

La mise en avant d’événements avec ci-dessous l’exemple des concerts.
Données structurées événement
Ici on retrouve la date des prochains événements relatifs à votre recherche, les lieux où ils se dérouleront…

Et cela fonctionne aussi pour le menu de restaurant, des données de contact, des informations produits (type CD, livres, films, etc.), des documents médicaux, des vidéos et fichiers son…

Pourquoi les rich snippets peuvent être intéressants pour votre site et son référencement ?

La première question a vous posé sera de déterminer si certaines pages de votre site peuvent utiliser les rich snippets. Avez-vous du contenu qu’il sera possible de structurer ?
Dans le cadre d’un simple site d’information, il n’est parfois pas possible de structurer toutes les données. En revanche, il est possible d’ajouter des rich snippets pour toutes vos données de contact, de localisation, d’identification… et cela fonctionne pour n’importe quel site. N’hésitez pas à structurer vos données plus qu’il ne le faut, cela pourra peut-être vous servir dans les années à venir.

Leur intérêt est facile à démontrer. Non seulement, vous allez permettre aux moteurs de recherche de correctement identifier le contenu de votre page mais vous allez aussi avoir un affichage optimisé dans les pages de résultats. Je vous invite à cliquer sur la première page Google de résultats des recettes de macarons, et à simplement vous demandez vers quel lien vous avez naturellement envie de cliquer, lesquels attirent le plus votre attention…

Inutile de préciser que les moteurs de recherche recommandent fortement leur utilisation, ce qui porte à penser que si vous utilisez ces données structurées vous risquez d’être avantagé. Attention, à l’heure où j’écris cet article, il est « prouvé » que l’utilisation des rich snippets n’influencera pas votre positionnement dans les résultats de recherche. Par contre, des études ont clairement montré que lorsqu’ils sont affichés dans les résultats, le taux de clics est largement supérieur. On parle de +30 à +300% de clics supplémentaires.
Suite à certains abus, Google a depuis peu signalé qu’il souhaitait diminuer l’apparition des rich snippets dans les résultats de recherche. Mais cela ne veut pas dire que ça ne sera pas positif pour votre site…

Comment mettre en place des rich snippets ?

Il va falloir ajouter une forme de balisage à l’intérieur de votre code HTML. Ce sont ces ajouts dans votre code HTML qui va permettre aux moteurs de recherches d’identifier les données structurées de vos pages. Ainsi, une fois identifiées, toutes ces données structurées pourront être présentées différemment et mises en avant dans les résultats de recherche.

Petite précision : L’implémentation des données structurées sur votre site ne signifie par que Google les affichera dans ses résultats. Comme d’habitude, Google décide si oui ou non, il va utiliser vos données…

Un exemple de code HTML balisé pour de la musique :
Rich snippets musique
Exemple issu du site schema.org

Il existe plusieurs types de rich snippets dont le RDFa, le MicroFormat et le Microdata (microdonnées).
Je vous conseille d’utiliser les MicroDonnées et la syntaxe proposée par Schema.org qui est le format de rich snippets conseillé par la plupart des moteurs de recherche dont Google, Bing, Yahoo et Yandex. Il semble être la référence pour ces derniers. Alors à choisir un type de données structurées autant appliquer celui qui semble le plus important pour les moteurs de recherche. De plus, Schema.org permet d’identifier plus de 1200 types de contenu et nul doute que dans les prochains mois, cette valeur risque d’augmenter. Actuellement cela concerne des pages produits (ecommerce), des sites d’actualités (page de news), des sites culturels et évenementiels (page événement), des sites sportifs (page de résultats sportifs), etc.

Pour définir et baliser votre contenu, je vous renvoie vers le site schema.org qui vous permettra d’identifier le type de données à ajouter selon le contenu de vos pages. Ensuite vous pourrez tester vos différentes pages balisées grâce par exemple aux Google Webmaster Tools et à l’outil de test des données structurées.

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK