METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 6 années

Sur ma table de chevet #5

Avec toujours une vingtaine de livres en retard, j’avance doucement dans chacune de mes lectures mais … on me conseille tellement de livres que la pile se cumule et j’ai du mal à choisir dans tout ça. Ces derniers mois, j’ai repris la lecture et je me suis fait pas mal de bouquins en tout genre.

Côté technique

Alors là, j’en ai lu un paquet entre des bouquins sur le Web marketing, le HTML5, le CSS3 et autres stratégies musicales. Je conseille à tout bon web designer, web dévelopeur et autres métiers d’Internet, la collection A Book Apart et ses 6 livres : Responsive Web design d’Etan Marcotte, HTML5 for Webdesigners de Jeremy Keith, CSS3 for Web Webdesigners de Dan Cederholm, The Elements of Content Strategy de Erin Kissane, Designing for Emotion d’Aarron Walter et Mobile First de Luke Wroblewski.
Musique et stratégies numériquesJe les ai tous lus … en anglais, pour une personne ayant du mal avec l’anglais, très sincèrement ce n’est pas compliqué à comprendre, si l’on est du milieu les termes sont les mêmes. Pas besoin d’être un véritable bilingue pour comprendre ces livres. Sinon les 4 premiers cités existent en français, les autres sont en cours de traduction.
Côté stratégie musicale, j’ai lu le livre Musique et stratégie numérique de Virginie Berger. Une demoiselle que je suis via son blog depuis pas mal de temps et où je puise quelques unes de mes ressources et idées pour les stratégies musicales. Même s’il n’y a pas de recette miracle, c’est toujours intéressant de découvrir les projets d’autres musiciens et d’en tirer le bon et le moins bon. Ça évite forcément de faire les mêmes erreurs et de s’orienter vers les bonnes options.

Côté biographie

Danse avec le siècleAprès avoir dévoré en quelques minutes, le fameux Indignez-vous de Stéphane Hessel que j’ai trouvé fort intéressant, même si les idées données à l’intérieur de ce petit essai sont déjà connues, entendues et répétées. Le véritable atout de cet essai c’est qu’il est vraiment bien écrit et que du coup on le lit vite et l’essentiel est forcément compris.
Je me suis intéressée à la vie de cet ancien résistant, déporté, militant qu’est Stéphane Hessel. Je voulais en savoir un peu plus sur son parcours et essayer de comprendre comment/pourquoi il avait écrit cet essai ?
Je n’ai pas encore terminé sa biographie intitulée Danse avec le siècle où il raconte sa déportation, son engagement dans la résistance mais aussi sa vie après la 2nd guerre mondiale qu’elle soit familiale ou professionnelle. On découvre un homme qui a fait/fait beaucoup de choses et j’ai trouvé intéressant d’étudier son point de vue, surtout sur l’aspect ONU, organisation pour laquelle il a travaillé pendant plusieurs années. Il a notamment participé à la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le monde en stopEn matière auto biographique, voyons un tout autre genre, j’ai dévoré et le mot est petit, Le monde en stop de Ludovic Hubler. Ce jeune français s’est lancé dans un tour du monde en stop en 2002 et a découvert notre planète pendant 5 années. Il a traversé les continents à l’aide de son pousse pour faire de l’auto-stop, du bateau-stop, de l’avion-stop, du brise glace-stop et a ainsi parcouru 170 000 kilomètres, traversé 59 pays (dont le Maroc, le Pérou, le Panama, le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, la Chine, le Pakistan, l’Ouzbekistan et même la Corée du Nord) et plus de 1300 conducteurs l’ont transporté. J’ai lu son récit en 3 jours, incapable de m’arrêter lorsque j’entamais la lecture. Amis du voyage, je vous le conseille !

Côté des livres qui font mal à la tête

Je suis passée chez l’ami Joanda qui a une belle bibliothèque de livres occitan ou sur l’occitan. Ça faisait un moment que je n’avais pas lu quelques-uns des livres « engagés » de Robert Lafont, illustre homme à la fois linguiste, écrivain, politicien, poète occitan décédé voilà 2 ans.
Je lui ai donc emprunté 2 bouquins sur l’identité régionale – La révolution régionaliste (1967) – et la comparaison culturelle française entre le Nord et le Sud – Le Sud et le Nord (1971). 2 bouquins écrits aux alentours des années 70 qu’il faut donc analyser en tenant compte des difficultés de l’époque, et qu’on peut ensuite comparer à ce qu’il en est aujourd’hui.

Côté BD

Encore toujours dans mes collections sur les cathares, j’ai poursuivi la série du Dernier cathare et son tome 2. Tout comme j’ai enchaîné avec le tome 3 du Dernier templier, il n’en reste plus qu’un.
Il était une fois en FranceJ’ai aussi commencé la série des Il était une fois en France qui raconte la vie d’un juif roumain immigré en France qui va collaborer avec l’ennemi allemand en tant que fournisseur de métal pendant l’Occupation et donc tirer profit de la guerre et en même temps il était pourvoyeur de la Résistance. C’est une histoire vraie scénarisée et mise en images par Fabien Nury et Sylvain Vallée. Déjà 5 tomes de parus, 6 seraient prévus ! Cette bande dessinée a été plusieurs fois primée et a notamment reçu le prix de la série au Festival d’Angoulême 2011, pour le tome 4 Aux Armes Citoyens !

2 Commentaires.
  1. lilie dit :

    Je vais acheter le monde en stop merki pour les infos gg

  2. GéGé dit :

    Mais de rien Lilie !

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK