METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 11 années

Tremplin Rock

Pour finir avec les quelques vidéos que j’avais sur mon portable, voici l’intro du DVD du Tremplin Rock 2005 de Bassens.


Logo du Tremplin Rock

Ce fut le projet de la licence ATCienne, probablement le plus long et le plus important. Il nous a pris environ 6 mois pour arriver à terme et encore on a du accélérer le mouvement à la fin ! Je crois que le mot d’ordre général en février était :« Vite, débarassons nous de ce projet ! ».

Le Tremplin Rock de Bassens est une organisation mettant en compétition 5 groupes. En 2005, il y avait Missing Link, D-Mute, White Spirit, Der Henker et Myst. L’invité spécial était Stevans, vainqueur de l’année précédente. Chaque groupe avait 30 mns pour convaincre le jury et ainsi gagner le premier prix.

Le projet consistait à filmer les concerts de chaque groupe lors de la soirée, puis de les monter, de traiter les pistes sonores, de créer un DVD et CD pour les groupes, partenaires et organisateurs.
Nous étions huit sur le coup (Sophie, Julien, Ben Gaudou, Ben Méch, Manu, Clément, Pierre et moi). Nous avions ce soir là à gérer cinq caméras… Après le tournage, nous nous sommes répartis le montage et les options son, ce sont occupés de retraiter toutes les pistes sonores. Personnellement en supplément, je me suis occupée de tout le graphisme du DVD et de l’authoring.

Je me souviens encore des moments de galère que ce soit lors du tournage en bataille avec Serge pour avoir des casettes, ou lors de l’attente de l’encodage de toutes les vidéos en Mpeg-2. Nous laissions tourner les ordis pendant des nuits entières, c’était le squattage complet des Macs et des disques durs externes… Après y avait le moment galère du gravage des DVD où il fallait naviguer entre la salle Macs et le bureau de Tonton Lionel et puis aussi la galère impression des jaquettes DVD et CD…

L’intro du DVD a été réalisé par Julien et Ben Méch que ce soit pour les images et le son. On en était fier de cette intro mais faut avouer qu’à la fin, on pouvait plus la supporter. Pénible de l’entendre tout le temps en boucle ! Et puis, je crois qu’on pouvait plus supporter aucune chanson, je revois Manu nous faire les White Spirit et le chanteur de Missing Link.

Le bon et mauvais moment, ce fut la diffusion sur écran avec tous les groupes et organisateurs. On était content à la fois de se débarrasser du projet et de le voir projetter. Et en même temps, on priait pour que personne ne voit les petits défauts !

[flv:http://www.spicedworks.fr/video/tremplinrock.flv 340 220]

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK