METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 4 années

Woodkid en concert

Alors qu’il remportait la Victoire de la Musique « Révélation scène de l’année », Woodkid était en concert au Zénith de Montpellier. Un Zénith qui affichait complet pour la tournée The Golden Age tiré de son premier album du même nom.

Woodkid The Golden AgeC’est avec un peu d’appréhension que je suis allée à ce concert car j’avais un peu de mal à identifier ce que l’album The Golden Age pourrait donner en live… Il faut dire que l’album est extrêmement intéressant musicalement mais qu’il ne propose pas toujours une musique permettant de s’associer à un Zénith. Je m’explique… Disons que j’imagine plus facilement un concert très dynamique dans un Zénith, car c’est une grande salle noire qui reste assez impersonnelle. Hors la musique de Woodkid dand The Golden Age n’est pas dynamique, mais symphonique, orchestrale ; ce sont plutôt des ballades mélancoliques mélant orchestration et électro. Difficile d’expliquer ce ressenti, mais il est vrai que j’avais quelques à priori et que je me demandais à quoi j’allais assister.

Accompagnés par plusieurs musiciens utilisant de nombreux instruments (percussions, violons, machines, piano, etc.), Woodkid a dans un premier temps déballé des chansons calmes avant d’enflammer la salle avec des titres plus dynamiques dont l’incontournable Run Boy Run qui a conclu le show. Il possède une voix étrange pleine de mélancolie qui prend le dessus musicalement (parfois trop, tellement on apprécie la musique ?).
Les vidéos qui accompagnent l’artiste et sa prestation sont toutes en noir et blanc ce qui donne un univers et une ambiance au spectacle. Une mention spéciale pour le jeu de lumière qui était idéal et s’accordait parfaitement avec la musique.

Conclusion, un très bon concert même si je reste un peu critique… En effet, j’ai réellement adoré le concert mais je me demande s’il n’était pas un peu décousu entre ses passages lents et dynamiques. Je sais qu’il est difficile de créer un concert avec un véritable fil conducteur en ayant à son actif un CD et un EP ; il faut tout de même tenir au minimum une bonne heure et demie… Mais j’ai eu cette sensation que le formule adoptée n’était peut-être pas la meilleure. Il faut aussi avouer que le Zénith de Montpellier est vieillisant, que l’acoustique n’y est pas excellente et que très certainement les conditions de prestation n’y sont pas les meilleures. Puisque je suis dans les doléances, un dernier regret : le fait d’avoir trop voulu coller au son du CD. Je le dis et le répète assez souvent à certains collaborateurs, un CD s’enregistre dans une situation idéale, alors que le son d’une prestation live est entouré d’une multitude de facteurs difficiles à maitriser.

Du coup, j’espère pouvoir recroiser Woodkid dans des conditions un peu différentes : un véritable concert « acoustique » avec un accompagnement orchestral et un bon concert plus dynamique et électro.

J’ai trouvé un live sur Youtube que je vous invite à découvrir :

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK