METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 8 années

ZEVS

ZEVS : Un artiste qui a fait de la rue sa toile de peinture !

ZEVS est un artiste contemporain français connu dans la capitale pour ses nombreux graffitis qui ornent les rues de Paris. Il doit son nom à un RER appelé le RER A ZEUS qui a failli l’écraser alors qu’il réalisait un graffiti.

Il a décliné ses oeuvres en 4 catégories :
Urban shadows (ou ombres urbaines)
Il peint les ombres de mobiliers urbains (bancs, poubelles, lampadaires, feu de signalisation, statues…) tel des traces de peinture laissées par la police après un meurtre. C’est très typé polar, scène de crime…
Au départ, la mairie de Paris effaçait ses visuels jusqu’au jour où ils lui ont demandé de refaire des visuels effacés.
C’est une de ses actions qui m’a fait découvrir l’artiste… ZEVS s’était aperçu que les gens de nettoyage effaçaient toujours les gros visuels bien visibles. Un soir, il est parti avec deux bombes de peinture, l’une noire et l’autre invisible (cette peinture qui ne se voit qu’avec de la lumière noire). Il a détourné une citation de St-Paul en écrivant en noir « Les choses visibles sont éphémères » et en peinture invisible « Les invisibles sont éternelles ». Et en fait la peinture invisible est toujours présente sur un des murs de Paris…

Poubelle by ZEVS

Visual attacks
Là il taggue les belles affiches publicitaires en faisant un point rouge tel l’impact d’une balle sur le front de la personne qui orne l’affiche.

Visual Attack by ZEVS

Visual Kidnapping
Le Visual Kidnapping est peut-être l’un de ces actes les plus connus… ZEVS s’était aperçu que chacune de ses visual attacks étaient supprimées après quelques jours par les annonceurs. Il décide alors à Berlin de prendre en otage un visuel. Il explique dans une vidéo qu’il est monté sur l’immeuble où était fixée l’affiche d’une grandeur de 15*15m. A l’aide d’un cutter, il a découpé le contour de la femme qui faisait la promotion du café Lavazza, l’a rangé dans son sac et a laissé comme message : « VISUAL KIDNAPPING, PAY NOW ». Et il adresse une demande de rançon de 500 000 Euros à la société Lavazza. Pendant plusieurs mois, il va déplacer l’affiche, la montrer, la menacer d’exécution… Jusqu’au jour où il coupe un doigt à la femme et l’envoie directement au PDG de Lavazza. Finalement, Lavazza qui au départ ne voulait pas jouer le jeu, a payé la rançon sous forme de mécénat auprès du Palais de Tokyo.

Visual Kidnapping by ZEVS

Liquidated Logos
Ces dernières réalisations sont des « détournements de logos ». A l’aide d’une bombe de peinture de la même couleur que le logo qu’il compte détourner, il fait un effet de dégoulinage de peinture. Il dit lui même qu’ainsi il « coule la marque ».

Liquidated Logo by ZEVS

Pour en savoir plus :

4 Commentaires.
  1. Nicozen dit :

    Très bon !
    Pas de lien ?

  2. beber dit :

    C’est assez spécial quand même … Mais j’aime bien le « Liquidated Logos », on dirait que la friteuse a débordé lol

  3. GéGé dit :

    Non pas de lien, il a pas vraiment de site mais je vais vous rajouter quelques petits trucs.

  4. Saturn dit :

    C’est reac

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK