METTEZ UN PEU DE PIMENT!

Publié : 4 années

Zimbalam [tome 3]

On me pose toujours des questions sur ces 2 articles précédents à propos de la plateforme de distribution musicale Zimbalam, le premier article présentait mon choix entre plusieurs distributeurs numériques et le second qui revenait sur ce même choix qui s’était porté sur Zimbalam.

J’ai choisi de clore les commentaires de ces 2 articles car ils étaient victimes d’abus en matière de référencement… Il fallait que ces abus s’arrêtent… Cependant je viens vous porter mon avis après 4 années passées au côté de Zimbalam.

Je pense que le service a « évolué » dans le positif comme dans le négatif. Parlons dans un premier temps du positif…
Le service est toujours aussi correct et plusieurs plateformes de distribution de musique en ligne se sont ajoutées à la première liste que proposait Zimbalam. Même s’il est vrai que les principaux stores de vente sont toujours les mêmes, dont le principal et indétronable : iTunes. Les autres stores me permettent d’effectuer quelques ventes notamment Amazon, mais cela reste moindre comparé à iTunes. Certains stores ont aussi disparu face à la concurrence, notamment Beezik et Fnac MP3 (qui ont fermé leurs services).

Aucun problème a signalé lorsqu’il s’agit de récupérer ses royalties, il suffit de renseigner ses coordonnées bancaires pour demander un transfert d’argent. La transaction est rapide et les royalties sont au bout de quelques jours sur votre compte. Notez, qu’il faut avoir cumuler plus de 20,00 € avant d’obtenir son premier paiement, ensuite libre à vous de décider quand vous souhaitez toucher cet argent.

Côté mauvais points, je vais déjà parler du prix qui a augmenté de quelques euros, aujourd’hui il vous faudra débourser 34,99€ pour proposer un album et 24,99€ pour un single. C’est surtout pour le single que je trouve le prix vraiment cher car souvent dans le cadre d’un single, il s’agit de la promotion d’un simple titre… 25€ pour faire la promo d’un single, c’est très excessif !

Ensuite, je trouve que leur administration n’a pas énormément évolué… A une époque, ils ont beaucoup misé sur des « produits » additionnels tels qu’une page Fan Connect pour mettre en avant sa musique et récolter des adresses emails… Mais le service est léger et à mes yeux, il ne permet pas de réaliser une communication efficace pour un groupe de musique… Mieux vaut compter sur votre propre site et tout un tas de modules gratuits à y associer type Facebook, Bandcamp, Twitter, YouTube, MailChimp, etc.
Tout comme, le module de statistiques qui est un peu simple et offre un accès aux informations minimales de vos ventes… Mais bon, peut-être n’ont-ils pas accès à plus ?! Difficile de le dire, mais il est vrai que c’est plutôt frustant, on aimerait tellement pouvoir en savoir plus, pouvoir trier encore plus les données…

Dernier point vraiment négatif, j’ai été très déçue de beaucoup de réponses de la part du service client. Cela dépend certainement de la personne sur laquelle on tombe, mais parfois « ils » vous envoient correctemment sur les roses sans répondre à vos questions…
J’avais soulevé un problème d’affichage dans les relevés de vente qui ne permettaient plus d’identifier un titre d’un album. Du coup, difficile d’identifier les ventes, et j’avais des doutes sur ce qui m’était dû. Concrètement, il était devenu impossible de savoir quels titres étaient vendus, seul le nom de l’album apparaissait. J’ai envoyé plusieurs emails avec à l’appui des screenshots expliquant en détails ce qui me posait des doutes et questions. Mais au lieu d’écouter et de noter ma remarque, la personne m’a fait comprendre que je devais certainement être stupide, incapable de lire un fichier Excel !!
C’est finalement 6 mois plus tard, en renvoyant un nouvel email de demande d’explications, qu’une personne m’a confirmé qu’il y avait un problème d’affichage dans leur rapport et que leur équipe technique y travaillait dessus… Un email simple et efficace mais beaucoup trop tardif.
Plutôt frustant, j’avoue que suite à ces échanges, je songe fortement à changer de distributeur pour les prochains albums. We’ll see !

16 Commentaires.
  1. Eric Cool dit :

    Bonjour,

    Un grand merci de toutes ces infos que vous partagez, c’est faire gagner du temps à tout le monde, merci. J’ai une question: à l’inscription Zimbalam distinguent le label de l’artiste, moi j’ai tout auto-produit, est-on obligé de passer par un label, ou puis-je dire que le label c’est moi aussi ?

    Merci

  2. GéGé dit :

    Bonjour Eric,

    Pas la peine d’avoir un label, vous pouvez vous inscrire en tant qu’artiste auto-produit… Ou sous le nom d’une association si vous en avez une… Avant d’être chez un label, le groupe dont je m’occupe était regroupé sur le nom de l’association qui permet de gérer les concerts.

  3. PHILIPPE dit :

    Bonjour
    Il y à longtemps que j’attendais un commentaire récent sur Zimbalam et donc je te remercies. Je viens de lancer sur les plateformes de diffusions via Zimbalam un album instrumental nommé « mystery in open sea » sous le pseudo de « sea anemone ». J’ai pu constater que j’avais été « streamé » plusieurs fois (12) en quelques jours. Le fait d’êtres streamé peut il être considéré comme une action de vente ou s’agit il d’une écoute non rémunéré (sur spotify et deezer), pour l’instant mon compteur royalties affiche un beau zéro; mais c’est normal vu que je viens juste de me lancer. Je suis heureux de constater que mon album est disponible sur de nombreuses plateformes, c’est déjà un point positif car j’avais vraiment peur de l’arnaque totale, même si la mise de départ n’est pas exorbitante quand même, malgré l’augmentation dont tu as parlé.
    Concrètement au niveau des revenus es tu satisfais? déjà millionnaire? Je ne me fait pas trop d’illusions mais je me dis qu’avec une diffusion mondiale (j’ai eu 2 streamings au Costa Rica) et vu que nous somme 7 milliards je crois sur terre. Je me dis qu’ il devrait bien avoir moyen d’arrondir les fins de mois. Dernière questions! Est il absolument nécessaire d’avoir un site perso, un site facebook, Twitter, etc… pour mieux réussir, j’avoue que ce coté business, communication me saoule profondément ,mais si il faut en passer par là. Je le ferrai. Je te remercie d’avance pour m’éclairer sur ce sujet. A bientôt
    Amicalement
    Philippe

  4. GéGé dit :

    Bonjour Philippe,

    Zimbalam fait son travail de distributeur, et le fait plutôt bien. Ils ont pendant un temps essayé de proposer leurs propres outils de communication via leur interface, mais je pense qu’ils se sont vite rendu compte que leurs outils n’étaient pas réellement fonctionnels voire utiles pour les artistes…

    Ton compteur de vente restera à zéro pendant quelques mois car Zimbalam ne met à jour les royalties que tous les trimestres… Alors non,ne te fais pas d’illusion, tu ne vas pas arrondir tes fins de mois grâce à quelques streams sur Spotify ou Deezer !! Pour information, un stream est rémunéré mais son taux de rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs. On va notamment tenir compte du statut de l’utilisateur (abonné gratuit ou payant), de la durée de l’écoute (complète ou non), etc.
    Et on va dire que tu gagneras quelques centimes d’euros, je parle de 0.0018 centimes par stream… Donc pour faire fortune, il faut faire des millions de streams et donc s’appeler encore une fois Lady Gaga… 😉

    L’avantage d’avoir ses albums sur ces plateformes sera de pouvoir s’offrir une autre fenêtre d’écoute… Toute écoute peut amener potentiellement à un appel, un concert, un fan… Et dans le monde de la musique, un fan gagné est de l’or !!

    Concernant ta dernière question sur l’obligation ou pas d’avoir un site Web et d’être présent sur les réseaux sociaux, je vais te répondre de manière catégorique : OUI ! Etre présent sur le Web et aujourd’hui la seule possibilité de se faire connaître, pas la peine de compter sur les radios, leur fonctionnement est vraiment particulier et même si tu envoies un CD, elles ne l’écouteront probablement pas. Ce sont des personnes côté dans la musique qui propose les nouveaux morceaux, il faut donc passer par eux pour avoir une chance d’être présenté à NRJ, Virgin ou tout autre grosse radio. Je pense que la communication d’un petit artiste doit passer par ses fans, si tu arrives à mobiliser des fans autour de ta musique, alors tu gagneras en présence et en popularité… Pour obtenir ceci, il faut être présent sur Facebook et partager aux gens qui te suivent ce qui te parait intéressant, et surtout échanger avec eux !!

  5. Jacky dit :

    Bonjour,
    Si vous deviez changer, quel aggrégateur prendriez vous ?
    Merci,
    Jacky

  6. Jacky dit :

    Re
    J’ai trouvé un agrégateur qui semble intéressant
    http://www.loudr.fm

  7. Gilles dit :

    Bonjour Gégé,

    Comment as tu protégé tes compositions tu as un article qui parle de ça ?

    Bon boulot pour le retour d’expérience.

  8. GéGé dit :

    Bonjour Gilles,

    Je fais comme tout le monde : j’utilise la SACEM. Il n’y a malheureusement pas de secret pour protéger ses oeuvres musicales en France, surtout dès qu’on souhaite les rendre accessibles via Deezer ou de les vendre, voire même de les jouer en live…

    Certains artistes utilisent la licence ‘Creative Commons’ qui offre des avantages pour jouer live ; on ne paye notamment aucun droit de représentation puisque les titres ne sont pas enregistrés à la SACEM… C’est un gain d’argent assez important pour un petit festival ou un programmateur sans budget au vue des prix pratiqués par la SACEM pour avoir le droit de jouer des morceaux devant du public… En revanche, la licence ne protège pas l’oeuvre musicale, et quiconque peut rejouer ce morceau à sa façon, sans vous demander quoique ce soit… Cela reste assez flou !

    Le système musical est assez honteux à cause du monopole de la SACEM… Très peu de choses se dirigent de manière positive vers les petits artistes. Effectivement ce sujet peut mériter un article… Je vais y réfléchir plus longuement car il y a beaucoup de choses à aborder !

  9. O'Garden dit :

    Bonjour Géraldine,
    …après lecture de vos 3 articles concernant la vente en ligne de ses oeuvres musicales, avec « Zimbalam » il est important de prévenir à tous celles ou ceux qui souhaiteraient résilier leur contrat chez eux, doivent s’acquitter d’une somme que je trouve exorbitante et ce pour chaque fichier son ou vidéo exporté !

    ► Extrait du dernier article page 12 des termes et conditions entre Zimbalam et leurs clients:
    […vous devrez vous acquitter auprès de Zimbalam de « Frais
    de retrait » d’un montant pour chacun de Vos Enregistrements et/ou Vidéoclips retiré de 29,99 € payables au moment de la validation définitive de votre demande de retrait dans Votre Espace Personnel et au moyen des modes de paiement en ligne sécurisés mis à votre disposition par Zimbalam. ]

    Bonne continuation à vous, et un grand merci pour vos articles très instructifs 😉
    Cordialement,
    O’Garden.

  10. Bonjour O’Garden,

    Très bonne remarque, il y a des frais de retrait si vous souhaitez retirer votre CD de la vente.

    Et d’ailleurs si 6 mois plus tard, vous souhaitez le remettre en vente, il vous faudra à nouveau vous acquitter des frais de distribution pour le reproposer à la vente…

  11. Merci à tous , pour toutes ces infos… je suis à la sacem, je gère moi meme tout, écriture, musique, enregistrement, arrangement, équalisation, compressage etc, etc… photos, diffusion, sites webs et j’en passe…. alors ce type de site me remet une boussole de temps en temps, merci pour la créatrice du site!

    Bon vent!

  12. Gégé dit :

    Avec plaisir BLUE STORM STORM SHARK, bonne continuation musicale…

  13. obeydie dit :

    Bonjour géré
    Je compte sortir mon premier projet sous forme de compilation produit par moi même, je suis chez songflow mais je n’ai jamais distribué quelque choses chez eux, zimbalam ne fonctionne plus, du coups j’aimerai savoir quel site me proposeriez vous pour ma distribution, pensez vous que je devrai le faire chez songflow ? ?

  14. obeydie dit :

    Bonjour gégé
    Je compte sortir mon premier projet sous forme de compilation produit par moi même, je suis chez songflow mais je n’ai jamais distribué quelque choses chez eux, zimbalam ne fonctionne plus, du coups j’aimerai savoir quel site me proposeriez vous pour ma distribution, pensez vous que je devrai le faire chez songflow ? ?

  15. frantz remi dit :

    Bonjour c est remi
    pensez vous que zimbalam est un bon site pour vendre sa musique? Merci a vous de me repondre

  16. Mat dit :

    Bonjour,

    Existe-t-il des droits de SDRM ou autres qui se rajouteraient aux frais de Zimbaland ?
    De même, dois-je payer des frais de diffusion de mes propres titres si un auditeur écoute un de mes titres sur deezer ou spotify ?
    Je suis à la sacem, est ce que je dois payer uniquement les frais d’entrée à zimbaland ? Merci beaucoup pour les trois pages que vous avez consacrées à ce thème

  1. By Spiced Works | Retour sur Zimbalam on 31 janvier 2014 at 9:48

    […] du 31/01/14 : Suite à de nombreuses demandes, je vous invite à lire ce nouvel article qui retrace mes 4 années chez […]

Laisser un commentaire ?

Some HTML is OK